Archives pour la catégorie langue

Le site Internet de TV5 : une mine de ressources pédagogiques

Depuis 1988, la chaîne TV5 nous offre des émissions francophones d’un peu partout à travers la planète. Qu’il s’agisse de films documentaires, de concerts, d’émissions à saveurs politique, culturelle ou historique, etc., tout son contenu nous ouvre les portes de la francophonie dans ce qu’elle peut offrir de meilleur.

Ainsi, vous ne serez pas surpris d’apprendre que son site Internet soit truffé de vidéos et de liens intéressants… certaines ressources pourraient d’ailleurs s’avérer fort utiles en classe.

En voici quelque unes. Lire la suite

Publicités

Des capsules éducatives et humoristiques sur les mots

francais animeLa semaine dernière, j’ai découvert, par hasard, un petit bijou : des capsules animées sur la formation des mots, leur sens et les relations qu’ils entretiennent entre eux. Ces courtes vidéos, très bien réalisées, représentent un appui fort intéressant pour  l’enseignement de ces éléments du programme qui peuvent parfois sembler arides. À travers l’humour et la technologie, l’auditeur apprend certains concepts et démêle quelques notions linguistiques. Les capsules s’adressent particulièrement aux élèves du troisième cycle du primaire et à ceux du secondaire.

C’est un projet universitaire qui a amené une passionnée des technopédagogies, Catherine Bigras-Dunberry, à produire ces 17 capsules d’une durée de moins de deux minutes chacune. C’est une belle réussite ! Je vous invite à consulter cette superbe ressource intitulée Le français animé et à l’utiliser abondamment dans vos classes.

Célébrons la francophonie !

Tout au long du mois de mars, nous célèbrerons notre francophonie à travers la tenue de divers évènements, organisés autour de la Journée internationale de la Francophonie (20 mars). La Francofête, du 10 au 23 mars, propose aux Québécois de célébrer la volonté et le plaisir de vivre en français. La 22e Semaine nationale de la Francophonie (SNF), sous le thème « Unissons nos accents pour exprimer notre francophonie », et Les Rendez-vous de la Francophonie, qui célèbrent « La joie de vivre d’hier à demain », organisent des festivités, des activités et des concours du 7 au 23 mars 2014. Je vous propose un aperçu de ce qui vous est offert, en classe, pendant cette période.

L’Association canadienne d’éducation de langue française (ACELF) offre d’abord une banque d’activités pédagogiques (BAP) pour développer l’identité francophone chez les élèves du préscolaire, du primaire et du secondaire.  Ces activités peuvent inspirer les enseignants durant cette semaine bien spéciale, mais aussi tout au long de l’année.

Sept concours sont également organisés :

La Francofête propose, comme chaque année, un concours d’écriture pour stimuler la créativité écrite des élèves  des différents niveaux (primaire, secondaire, éducation des adultes, formation professionnelle) à partir de 10 mots choisis. (envoi avant le 7 mars)

De plus, ce même événement organise un Concours des mérites en éducation qui récompense des réalisations pédagogiques en français avec un prix d’une valeur de 1000$. (envoi avant le 7 mars)

De son côté, la Semaine nationale de la Francophonie propose Des livres pour la petite enfance qui s’adresse aux services de garde et aux classes de niveau préscolaire. Avant le 31 mars, les élèves créent un petit livre inspiré par le thème de la SNF. La classe pourrait remporter l’une des 20 bibliothèques de livres d’une valeur de 250$ (tirage).

Le concours Histoires collectives propose la participation à un projet de rédaction collaborative avec des francophones de partout au pays. Il reste la conclusion à écrire, avant le 1er mars 2014. À gagner ? Des ensembles de livres ou la visite d’un auteur !

Actifs et fiers récompense plusieurs projets, réalisés entre le 1er janvier 2013 et le 1er mars 2014, qui aident à développer l’identité francophone, la fierté et le sentiment d’appartenance à cette grande communauté. Je vous rappelle que notre Festival des mille et une lectures avait remporté le prix national 2013 pour ce concours. Le prix nous a permis d’acheter des livres pour la Commission scolaire (1000$) qui circuleront sous forme de nouvelles trousses dès l’année prochaine (en arts et en science). Votre projet doit être soumis avant le 1er mars 2014.

Tirer le portrait de ma francophonie propose aux jeunes de capturer leur francophonie en images, avant le 31 mars, afin de gagner un iPad mini.

Finalement, dans le cadre des Rendez-vous de la Francophonie, trois organismes s’unissent pour offrir le concours Écris-moi sans fautes! aux Canadiens : un prix sera offert à un gagnant, tiré au hasard parmi ceux qui auront corrigé correctement le texte proposé sur le site : celui pour les écoles (1000$ de produits Scholastic) ou celui pour les adultes (1000$).

Bref, ces nombreuses propositions vous permettront de vivre des expériences nouvelles avec vos élèves ! Profitons de l’occasion ! Célébrons la francophonie !

Chevals ? Non. Chevaux.

Oui, c’est une rumeur. Tenace. Mais fausse. Le pluriel de cheval est, encore et toujours, des chevaux.

On croit, à tort, que ceci est un des changements proposés par la nouvelle orthographe, tout comme la rumeur qui voudrait que le ph soit disparu de la langue française. Un éléfant ? Une foto ? Sans blague. Le ph n’est disparu que dans le mot nénuphar (devenu nénufar) afin de corriger une erreur introduite dans le Dictionnaire de l’Académie française en 1935 et de respecter son étymologie arabe et non grecque.

L’orthographe a toujours évolué, contrairement à certaines idées reçues, non grâce à l’œuvre d’un individu seul, mais par le biais de propositions d’instances compétentes. Par exemple, vers 1620, on a remplacé le s muet de feste par un accent circonflexe pour créer fête (comme pour hospital, fenestre et bien d’autres). Une telle décision est murement réfléchie et discutée, l’idée n’étant pas de niveler vers le bas, mais de régulariser la langue et de la rendre plus logique pour ceux qui l’apprennent et l’utilisent.

Lire la suite

Étymologie de « blogue »

« Blogue » est un mot emprunté à l’anglais qui a été francisé. Il vient de la jonction de deux mot :  Web (toile) et log (carnet) : (we)b + log = blog ou « blogue » en français.

On peut aussi utiliser le mot « cybercarnet » pour nommer ce genre de site Internet. Les auteurs peuvent se donner le titre de « blogueurs » ou de « carnetiers »…

Source :  Druide informatique. 2013. Antidote.