Archives pour la catégorie Festival des 1001 lectures

Le Festival des mille et une lectures – des gagnants !

La sixième édition du Festival des mille et une lectures s’est déroulée du 14 au 18 mars 2016. Nous avons eu la chance de recevoir trois auteurs (François Barcelo, Priska Poirier et Bruno St-Aubin, qui est aussi illustrateur) et de vivre de nombreuses activités stimulantes pour les élèves.

Lire la suite

Publicités

Le Festival des 1001 lectures : sixième édition

C’est aujourd’hui – et sous le thème du voyage – que s’amorce la sixième édition du Festival des 1001 lectures de la Commission scolaire de Rouyn-Noranda!

Ainsi, du 14 au 18 mars, les élèves du primaire, du secondaire et de la formation générale des adultes pourront profiter d’une myriades d’activités et d’animations autour de la lecture. D’ailleurs, trois auteurs québécois ont été invités à se joindre à nous pour célébrer le livre : monsieur François Barcelo (la série Momo de Sinro, Le décrocheur et la suppléante, la série J’haïs…, etc.), madame Priska Poirier (les séries Le royaume de Lénacie et Seconde terre) et monsieur Bruno St-Aubin (Nicolas, la série des Papas…, la série Lorian Loubier, etc.).

« Comme pour les éditions précédentes, le Festival sera marqué par le défi des 1001 lectures. Depuis le début du mois de janvier, les élèves sont invités à compiler leurs lectures sur une carte du monde. Pour une sixième année consécutive, plusieurs activités seront proposées dans le cadre du Festival dont la bulle de lecture, la confection de signets, une exposition d’illustrations provenant d’albums et un concours d’écriture. De plus, des membres du personnel de la Commission scolaire, des élèves en intégration sociale du centre Élisabeth-Bruyère ainsi que des représentantes de la Bibliothèque municipale de Rouyn-Noranda, de la librairie Au boulon d’ancrage et du Service scolaire de RouynNoranda se déplaceront dans des classes pour y faire des lectures. Les enseignantes et enseignants qui participeront à une activité pourront remplir un sondage d’appréciation et un tirage au sort sera réalisé avec toutes les réponses reçues afin de déterminer les deux écoles qui se mériteront la visite de la troupe Les mots s’animent.

Le dynamisme du Festival des 1001 lectures repose en grande partie sur le travail acharné des membres du comité organisateur, mais aussi sur l’aide octroyée des partenaires qui sont la Ville de Rouyn-Noranda dans le cadre tant du Programme de soutien financier aux projets culturels que du Pacte rural, le ministère de la Culture et des Communications, le Service scolaire de Rouyn-Noranda et la librairie En Marge de la Fontaine des arts. De plus, le Réseau BIBLIO de l’Abitibi-Témiscamingue offrira la possibilité aux établissements de la Commission scolaire de Rouyn-Noranda d’accéder gratuitement à ses outils d’animation au cours de la semaine du 14 au 18 mars 2016.* »

Nous vous invitons à participer en grand nombre aux diverses activités!

Bon Festival!!!

*Source : madame Julie Roy, conseillère en communication à le Commission scolaire de Rouyn-Noranda.

Festival des mille et une lectures – Les gagnants

Dans le cadre du Festival des mille et une lectures, nous avons organisé divers concours. Merci à tous les participants !

 

Voici donc les gagnants :

 

Bingo des lectures

Préscolaire 1er prix – ensemble de livres Nathalie R. Granada
2e prix – chèque-cadeau de 20$ en librairie Sophie B. Granada
1er cycle 1er prix – ensemble de livres Anne-Marie D. Cléricy
2e prix – chèque-cadeau de 20$ en librairie Chantal R. Notre-Dame-de-Protection
2e cycle 1er prix – ensemble de livres Carine L. Notre-Dame-de-Grâce
2e prix – chèque-cadeau de 20$ en librairie Isabelle H. Notre-Dame-de-Protection
3e cycle 1er prix – ensemble de livres François B. Le Prélude
2e prix – chèque-cadeau de 20$ en librairie Karine L. Sacré-Coeur

Les prix vous seront acheminés sous peu.

 

Rallye-lecture en photos

Notre-Dame-de-Grâce

(Thérèse Vézina)

1er prix – 3 animations Les mots s’animent 3 groupes de 60 élèves ou moins 17 mars 2015
St-Bernard (Évain)

(Marie-Ève Lessard)

2e prix – 2 animations Les mots s’animent 2 groupes de 60 élèves ou moins 18 mars 2015

Toutes les informations vous seront transmises par courriel.

http://lesmotssaniment.com/

Festival des mille et une lectures 2015

AffichePour une 5e année consécutive, la Commission scolaire de Rouyn-Noranda organise le Festival des mille et une lectures afin de promouvoir la lecture sous toutes ses formes. L’événement se déroulera du 2 au 5 février dans tous les milieux scolaires : primaire, secondaire et éducation des adultes.

 

Déjà, plusieurs classes sont en action pour le Défi des mille et une lectures et plusieurs familles, au secondaire, pour le Sprint de lecture.

 

Le coup d’envoi du festival sera donné lundi lors de « La bulle de lecture » : les élèves, jeunes et adultes, profiteront d’une période de 20 à 30 minutes afin de lire un ouvrage de leur choix. Plusieurs activités ponctueront ensuite la semaine, selon les milieux, telles que des lectures en classe par les enseignants et par divers invités, des concours et des marathons, des lectures publiques, de l’improvisation, des ateliers de création, etc. Quelques activités spéciales auront lieu, notamment l’inauguration de la bibliothèque de l’école D’Iberville le 2 février ainsi qu’un quiz sur une auteure présente, entre quatre classes finalistes de 5e et de 6e année le 4 février à l’école Notre-Dame-de-Grâce.

 

Plusieurs auteurs seront présents dont Stéphanie Déziel, originaire de la région, Sylvie Desrosiers, Raynald Cantin et Rhéa Dufresne. Ils se déplaceront dans les écoles et au centre Élisabeth-Bruyère afin de partager leur expérience et leur passion.

 

Il est à noter que l’affiche officielle du festival a été réalisée par un groupe d’étudiants du Centre Élisabeth-Bruyère en collaboration avec l’artiste Andréanne Boulanger.

Participation #4 – De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête

Par le biais de notre concours, nous invitons les enseignants à nous envoyer une courte critique d’un livre coup de coeur à exploiter en classe. Pour plus de détails, voir l’article du 8 janvier sur ce blogue.

Voici notre quatrième participation, celle d’une enseignante du premier cycle, écrite avec ses élèves :

taupeLe premier livre que je lis à mes élèves en début d’année est De
la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête.  Ce
texte de Werner Holzwarth me fait rire. Je le présente à mes élèves comme étant mon livre jeunesse préféré.  Ainsi, ils apprennent que j’ai un bon sens de l’humour et que nous aurons
du plaisir pendant l’année scolaire.

Au cours de l’année, je peux me servir de ce texte pour parler des onomatopées, des symboles utilisés lorsqu’un personnage parle, des points d’interrogation et des points d’exclamation.  Bref, il sert à toutes sortes de sauces.

Il est vraiment marrant, comme dirait mon élève, Étienne.

HOLZWARTH, Werner. De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête, Milan Jeunesse, 1993, 24 pages.

Participation #3 – Le tigre amoureux

Par le biais de notre concours, nous invitons les enseignants à nous envoyer une courte critique d’un livre coup de coeur à exploiter en classe. Pour plus de détails, voir l’article du 8 janvier sur ce blogue.

Voici notre troisième participation, celle d’une enseignante du premier cycle :

tigre amoureuxAfin de faire découvrir une variété de textes à mes élèves, je me plais à leur faire la lecture grâce à mon kamishibaï. Récemment, j’ai procédé au modelage des stratégies de lecture et de dépannage à mes cocos de 2e année à l’aide de l’album « Le tigre amoureux ». Cette histoire, celle d’un tigre épris de sa dompteuse, a beaucoup amusé les enfants. Le félin voit la vie en rose jusqu’à ce que des concurrents tentent de voler le cœur sa douce Clara. Cependant, le tigre a plus d’un tour dans son sac pour éloigner les prétendants.

Les moyens d’exploiter cette œuvre étaient nombreux, mais la richesse du texte et des expressions m’ont fait pencher pour le modelage, car l’outil qu’est le kamishibaï permet un support visuel intéressant pour des enfants du 1er cycle.

 

CARMINATI, Muriel. Le tigre amoureux, Callicéphale Éditions, 2006, 32 pages.

Participation #2 – Vieux Thomas et la petite fée

Par le biais de notre concours, nous invitons les enseignants à nous envoyer une courte critique d’un livre coup de coeur à exploiter en classe. Pour plus de détails, voir l’article du 8 janvier sur ce blogue.

Voici notre deuxième participation, celle d’une enseignante du troisième cycle, écrite avec ses élèves :

vieux thomasVieux Thomas et la petite fée écrit par Dominique Demers,  illustré par Stéphane Poulin et publié chez Dominique et compagnie.

Au début de l’année, les textes que nous écrivions manquaient de saveur. Certains textes ressemblaient même à une liste d’épicerie : « en fin de semaine, nous avons fait des courses, joué dehors, fait du lavage, etc. » Avouez que c’est plus ou moins intéressant. Notre enseignante a voulu nous montrer qu’en écrivant des textes dans lesquels on réussissait à faire sentir l’histoire, nos lecteurs seraient beaucoup plus intéressés et nous serions plus fiers de nos textes.

Vieux Thomas et la petite fée est un livre-CD. Nous avons écouté l’histoire de Dominique Demers. Notre enseignante surveillait nos réactions non-verbales. Quand elle voyait qu’on ressentait l’histoire, on s’arrêtait. Nous avons observé comment l’auteure s’y est prise pour faire vivre les émotions.

Vieux Thomas était un vieux grincheux qui détestait tout. Au moment où il découvrait une petite fille échouée sur la plage, sa vie changea. Il voulait à tout prix la sauver et développa son goût de vivre en raison de son plaisir à prendre soin d’elle. Un jour, un chien vorace s’attaqua à la petite fée. Thomas sentit le danger et s’en prit au chien pour défendre sa protégée. C’est un livre qui parle de l’importance de l’amitié qui permet de se sentir en harmonie dans la vie.

L’histoire de Dominique Demers est un coup de cœur dans notre classe parce que la lecture de cet album a véritablement changé notre façon d’écrire. Nous avons réellement senti l’intensité des mots de l’auteure, des images de l’illustrateur et de la musique en trame sonore. Bref, ce livre ne nous a pas laissés indifférents, car c’était un peu comme si on vivait la scène.

 

DEMERS, Dominique. Vieux Thomas et la petite fée, Dominique et compagnie, 2001, 28 pages.

Participation #1 – Les fantastiques livres volants de Morris Lessmore

Par le biais de notre concours, nous invitons les enseignants à nous envoyer une courte critique d’un livre coup de coeur à exploiter en classe. Pour plus de détails, voir l’article du 8 janvier sur ce blogue.

Voici notre première participation, celle d’une enseignante du troisième cycle, écrite avec ses élèves :

livres volantsLes fantastiques livres volants de Morris Lessmore, écrit et illustré par William Joyce (Bayard Jeunesse).

Morris est le personnage principal de l’histoire. Il écrivait chaque jour ses peines, ses espoirs et tout son savoir. Mais un jour, sa vie est bouleversée. Morris perdit chacun de ses repères. Il errait, perdu. Soudain, en levant les yeux vers le ciel, il aperçut une femme colorée qui vole grâce à des livres. Elle lui confia un de ses livres favoris. C’est ce qui détermina le reste de la vie de Morris, car il découvrit un monde aussi fantastique que mystérieux.

Le message de cette histoire est que les livres rendent les gens heureux, sont vivants et façonnent l’esprit des lecteurs. Morris prend soin de ses livres et ceux-ci prennent soin de lui.

L’histoire de William Joyce est un coup de cœur dans notre classe parce qu’elle est un bon exemple de récit qui « fait sentir ». En lisant les mots et en observant les illustrations, nous étions en mesure de ressentir les émotions que l’auteur voulait transmettre. Le choix des couleurs est très éloquent : l’utilisation du noir et blanc ou du beige pour les moments plus tristes et drabes comparé à l’utilisation des couleurs pour les moments où le personnage se sent plus vivant aide à faire passer l’émotion. Ce modèle d’écrit nous montre comment faire vivre nos écrits, nous aussi.

Notre enseignante nous a lu ce livre juste avant le festival du cinéma. Nous avons mis le livre en parallèle avec le court métrage de la même histoire. Nous avons compris que pour faire sentir une histoire, l’auteur utilise, dans un livre, les mots et les images. Alors que dans un film d’animation muet, l’auteur se sert des images et de la musique. Nous sommes passés des larmes aux rires par moments en visionnant le court métrage qui, en passant, a gagné un Oscar en 2012.

JOYCE, William. Les fantastiques livres volants de Morris Lessmore, Bayard Jeunesse, 2013, 51 pages.

C’est la fête !

Notre Festival des mille et une lectures commence officiellement demain matin ! Les auteurs invités sont arrivés en ville, fébriles et heureux de participer à cet événement. Nos lecteurs dynamiques ont choisi les livres qu’ils présenteront à vos élèves.

Profitez de cette merveilleuse semaine pour amener vos élèves à découvrir le plaisir et l’importance de la lecture,  pour leur faire vivre de belles expériences littéraires, pour plonger avec eux dans des livres de tous les genres ! Amusez-vous ! Votre bonheur ne peut qu’être contagieux !