Archives mensuelles : mai 2015

La revue « Collections » de l’Association nationale des éditeurs de livres

Lors de notre plus récente visite au Salon du livre de l’Abitibi-Témiscamingue, nous avons eu le bonheur de rencontrer de nouveau madame Rhéa Dufresne (auteure, directrice éditoriale aux éditions des 400 coups… et amie du Festival des 1001 lectures!) qui nous a proposé de bien belles lectures, mais qui nous a aussi pisté sur une organisation que nous ne connaissions pas : l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) qui propose une revue (disponible gratuitement en ligne) sur la littérature… Lire la suite

Salon du livre de l’Abitibi-Témiscamingue

Votre humble serviteur prend quelques minutes de votre temps pour vous rappeler que la 39e édition du Salon du livre de l’Abitibi-Témiscamingue (SLAT) vous a ouvert ses portes hier en après-midi (jeudi 21 mai 2015)…

Cette année, le SLAT est à Val-d’Or, au centre Air Creebec (810, 6e avenue).

Pour plus d’informations, vous pouvez aller consulter le site Internet de l’organisme : http://www.slat.qc.ca/.

Allez bouquiner! Allez rencontrer vos auteurs préférés! Allez faire le plein de culture littéraire!

Les 5 au quotidien, 2e édition complètement remaniée

Plusieurs enseignants ont déjà adopté, en classe, la structure proposée dans l’ouvrage Les 5 au quotidien, de Gail Boushey et Joan Moser. D’autres hésitent à plonger et trouvent la structure moins adaptée à ce qu’ils souhaitent mettre en place dans l’enseignement de la littératie.

Sachez qu’il existe maintenant une nouvelle édition remaniée qui bonifie largement, selon moi, la structure proposée par les 5 au quotidien. Des changements ont été apportés à différents niveaux, notamment une plus grande différenciation et l’ajout des mathématiques. Peut-être que cette nouvelle structure vous incitera à vous lancer ou vous permettra de faire certains changements bénéfiques pour vos élèves ?

Lire la suite

Ce n’est pas mon chapeau – Jon Klassen

Coup de cœur pour cet album de Jon Klassen ! J’ai vraiment apprécié Rendez-moi mon chapeau du même auteur, mais je préfère celui-ci encore davantage !

Le premier album, Rendez-moi mon chapeau, raconte l’histoire rigolote d’un ours qui cherche son chapeau et consulte tour à tour plusieurs animaux de la forêt. Lorsqu’il prend conscience qu’il a rencontré le coupable du vol sans s’en rendre compte, l’ours retourne le voir… et mentira à son tour ! Un album tout simple avec une chute grinçante !

Cette fois-ci, dans Ce n’est pas mon chapeau, le vol est vu plutôt du point de vue d’un petit poisson qui a volé le chapeau d’un gros poisson pendant son sommeil. Le petit pense bien s’en tirer à bon compte et se cache dans les algues. La chute sera tout aussi percutante que dans le premier album !

Les deux albums sont parfaits pour le 1er cycle, spécifiquement pour travailler l’inférence avec les élèves (les illustrations dévoilent une partie de l’histoire que le texte ne dit pas), pour écrire une courte histoire à la manière de l’auteur, mais aussi juste pour rigoler… Les illustrations sont simples, mais très efficaces.

L’arbragan, de Jacques Goldstyn

Un bel album est récemment paru aux éditions La Pastèque. Il s’agit de l’histoire douce et tendre d’un jeune garçon solitaire qui développe une relation toute particulière avec un grand chêne. Ce jeune plutôt différent apprécie les moments où il se retrouve seul et passe beaucoup de temps à observer la vie autour de lui. Le jour où il réalise que son arbre ne s’éveille pas comme les autres au printemps l’amènera à utiliser son imagination pour lui redonner vie.

J’ai adoré le traitement sensible et poétique de ce thème, ainsi que la simplicité et la délicatesse des illustrations. Selon moi, ce livre sera particulièrement pertinent pour les élèves du 2e cycle, mais pourra être abordé également chez les plus jeunes ou les plus vieux, selon l’accompagnement que l’enseignant souhaitera en faire.

Jacques Goldstyn est reconnu pour sa longue contribution aux illustrations de la revue Les Débrouillards.

GOLDSTYN, Jacques. L’arbragan, La Pastèque, 2015.

Prix Jeunesse des libraires 2015 – liste préliminaire

L’Association des libraires du Québec (ALQ) dévoilait, au début du mois d’avril, la liste préliminaire des livres en nomination pour le Prix Jeunesse : six livres sont choisis dans chacune des six catégories. Cette liste sera réduite de moitié en mai lorsque seront nommés les finalistes, puis les lauréats seront dévoilés en septembre 2015.

Qu’ils remportent la palme ou non à la fin de ce long processus, les titres choisis sont des œuvres de qualité qui méritent qu’on s’y attarde. J’ai pris le temps de parcourir plusieurs de ces œuvres pour vous et je vous parle de mes coups de cœur.

Lire la suite