Participation #4 – De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête

Par le biais de notre concours, nous invitons les enseignants à nous envoyer une courte critique d’un livre coup de coeur à exploiter en classe. Pour plus de détails, voir l’article du 8 janvier sur ce blogue.

Voici notre quatrième participation, celle d’une enseignante du premier cycle, écrite avec ses élèves :

taupeLe premier livre que je lis à mes élèves en début d’année est De
la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête.  Ce
texte de Werner Holzwarth me fait rire. Je le présente à mes élèves comme étant mon livre jeunesse préféré.  Ainsi, ils apprennent que j’ai un bon sens de l’humour et que nous aurons
du plaisir pendant l’année scolaire.

Au cours de l’année, je peux me servir de ce texte pour parler des onomatopées, des symboles utilisés lorsqu’un personnage parle, des points d’interrogation et des points d’exclamation.  Bref, il sert à toutes sortes de sauces.

Il est vraiment marrant, comme dirait mon élève, Étienne.

HOLZWARTH, Werner. De la petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête, Milan Jeunesse, 1993, 24 pages.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s