Archives mensuelles : novembre 2013

Histoires de Noël

Le temps des réjouissances approche (et un congé bien apprécié, faut-il le rappeler ?) ! Comme les petits et bien des grands se réjouissent déjà à l’annonce du temps des fêtes, il est d’usage dans les classes de raconter des histoires de Noël. Profitez de ce monde féérique pour créer de la magie dans votre classe et pour surprendre vos élèves !  Lire la suite

Publicités

Déferlement automnal de théâtre

Orphelins, Les mains dans la gravelle, L’Auberge des morts subites, La Chasse-galerie, II (deux), Douze hommes en colère, Juliette et Victorin sont toutes des œuvres dramatiques qui ont déferlé sur la vie culturelle rouynorandienne ces dernières semaines. Est-ce que cette belle offre théâtrale pourrait servir à faire de l’enseignement culturel en classe? À profiter de ces occasions pour jouer son rôle de passeur culturel auprès des élèves? Lire la suite

Précieux collègues

Il existe des collègues hors du commun.

Des personnes qui écoutent, discutent, partagent.

Des professionnels qui amènent à réfléchir, à questionner nos pratiques, à avancer.

Des amis qui comprennent, appuient, conseillent.

Quand on a la chance d’avoir des collègues aussi précieux, on a le devoir de leur dire et de les en remercier !bonne fête

 

Merci Monsieur S !

 

Et surtout, BONNE FÊTE !

De quoi le Québec a-t-il besoin?

Quelle question pertinente en ce moment de notre histoire! Sachez qu’il s’agit aussi d’une série d’essais que publie Leméac et dont Marie-France Bazzo est l’une des principales initiatrices. Sous forme d’enquête menée en entretiens (où la question commune posée est le titre de chaque livre), les invités divers (personnalités artistiques, politiciens, professeurs d’université, penseurs, etc.) apportent leur point de vue, leur opinion, leur vision sur les besoins réels du Québec d’aujourd’hui, sur ce que pourrait ressembler celui de l’avenir.

Lire la suite

43, rue du Vieux-Cimetière

ACH003172424.1351687552.320x320Une de mes dernières découvertes littéraires pour la jeunesse fut la série « 43, rue du Vieux-Cimetière », écrite par l’américaine Kate Klise et illustrée par sa soeur Sarah. J’ai surtout été séduite par ce collage de types de textes différents (lettres, notes, publicités, articles d’un journal) à travers lesquels se déroule l’histoire d’Ignace Bronchon. Ce personnage, un auteur pour la jeunesse plutôt grincheux, s’installe dans un vieux manoir pour y écrire, mais il devra apprendre à cohabiter avec un adolescent et le fantôme d’une romancière. Entre l’humour et le mystère, le lecteur découvre cette histoire simple, mais dans une forme originale. En raison des nombreuses inférences et interprétations à réaliser en cours de lecture, je recommande cette série pour les élèves du 3e cycle du primaire surtout. Bonne lecture !