Archives mensuelles : octobre 2013

Chevals ? Non. Chevaux.

Oui, c’est une rumeur. Tenace. Mais fausse. Le pluriel de cheval est, encore et toujours, des chevaux.

On croit, à tort, que ceci est un des changements proposés par la nouvelle orthographe, tout comme la rumeur qui voudrait que le ph soit disparu de la langue française. Un éléfant ? Une foto ? Sans blague. Le ph n’est disparu que dans le mot nénuphar (devenu nénufar) afin de corriger une erreur introduite dans le Dictionnaire de l’Académie française en 1935 et de respecter son étymologie arabe et non grecque.

L’orthographe a toujours évolué, contrairement à certaines idées reçues, non grâce à l’œuvre d’un individu seul, mais par le biais de propositions d’instances compétentes. Par exemple, vers 1620, on a remplacé le s muet de feste par un accent circonflexe pour créer fête (comme pour hospital, fenestre et bien d’autres). Une telle décision est murement réfléchie et discutée, l’idée n’étant pas de niveler vers le bas, mais de régulariser la langue et de la rendre plus logique pour ceux qui l’apprennent et l’utilisent.

Lire la suite

Des livres pour écrire

On ne répétera jamais assez l’importance de lier les trois compétences en français, lire, écrire et communiquer, afin de créer un sens et un ancrage plus grand chez l’élève, petit ou grand. Les élèves doivent avoir maintes occasions d’écrire et de parler de leurs textes, de lire et d’écouter d’autres lecteurs, de participer à des activités significatives qui conjuguent l’expression orale, l’écoute, la lecture et l’écriture.

Lire la suite

Lire, c’est être plus sensible

Je lisais la semaine dernière un article paru dans La Presse, « Lire des œuvres de fiction aide à deviner la pensée des autres », qui m’a fait beaucoup réfléchir. Cet article traite d’une recherche américaine sur l’effet positif qu’a la littérature de qualité sur notre habileté à mieux percevoir les émotions et pensées d’autrui. En effet, un lecteur développerait, au contact d’œuvres riches et complexes, une plus grande sensibilité aux autres. Les auteurs affirment que « comme dans la réalité, les mondes décrits dans la fiction littéraire sont remplis de personnages complexes dont les vies intérieures sont rarement discernables aisément, requérant un effort intellectuel ».  Lire la suite

Bouquet de couleurs

Mère nature nous démontre à nouveau ses talents de coloriste inspirée et, comme à chaque année, nous pouvons admirer ses œuvres paysagères qui nous rapprochent du divin… Cependant, comme nous avons encore les pieds sur le sol, nous nous devons de respecter quelques règles terrestres, entre autres, celles – grammaticales! – qui concernent l’accord des adjectifs de couleur. Lire la suite

Finalistes pour les Prix littéraires du Gouverneur général

Ce matin, le Conseil des arts du Canada annonçait les finalistes pour les Prix littéraires du Gouverneur général (les GG). Ces prix sont décernés aux ouvrages canadiens considérés comme les meilleures parutions, d’une catégorie ciblée, dans la dernière année. Parmi les récompenses prévues, un prix substantiel de 25 000$ sera remis, en novembre si je ne me trompe, au lauréat de chacune des sept catégories, en français et en anglais : romans et nouvelles, poésie, théâtre, essais, littérature jeunesse – texte, littérature jeunesse – illustrations, traduction.

Lire la suite

Jeu linguistique numéro 2

La face cachée des proverbes…

Quelle est la signification des proverbes suivants :

1. L’âne de la communauté est toujours le plus mal bâté

_ La personne la plus sotte d’un groupe est celle qu’on méprise le plus

_ Les choses qui sont utilisées par trop de personnes se détériorent très vite

_ Quand un chef est incompétent, il n’est jamais respecté

_ Les affaires de la communauté sont toujours plus mal gérées que celles des particuliers Lire la suite

La musique et l’enseignement du français

La musique n’est pas un domaine exclusif aux spécialistes attitrés dans l’école. Le français peut facilement être lié à cet art qui soulève généralement l’intérêt des élèves. Qui n’écoute pas de musique, quelle qu’elle soit ? Classique, rap, pop, rock, blues, jazz… En cette journée internationale de la musique (1er octobre), nous avons pensé vous proposer quelques pistes intéressantes pour enseigner le français… tout en musique !  Lire la suite